Réduire notre empreinte

Protéger notre planète

Nos voyages à travers le monde, nous a montré que la protection environnementale n’est pas toujours une priorité face à l’économie (tourisme, industrie…). Lors de nos précédents voyages, nous avons fait ce triste constat : la protection environnementale n’est pas toujours une priorité pour les populations locales.

L’économie, qu’elle soit industrielle, ou malheureusement touristique, génère une production massive de déchets et de pollutions dans ces magnifiques contrées. Sensibilisés à cet enjeu planétaire, il nous paraissait évident d’y contribuer par un mode de vie plus vertueux.

En toute humilité, nous voulions partager ces « petits » actes quotidiens.

Objectif zéro déchet

En France, il est assez simple d’adapter son mode de vie pour réduire sa consommation de déchets.
Les acteurs territoriaux, moteurs en la matière, par la prévention et la mise en place des filières, ont entraîné la population. Et enfin les entreprises ces dernières années.

Même avec de modeste revenus, vous pouvez agir à votre façon.

raw-organic-roveja-beans-in-bowl-with-raw-vegetables-on-wooden-table-close-up

♻️ Le meilleur déchet,
celui que l’on ne produit pas !


Agir, c’était déjà, ne pas en produire. Ou limiter sa production. à cet effet, le panier quotidien de provision s’est rempli d’aliments en vrac ou du marché local.

woman-cooking-vegetables-in-the-kitchen

♻️ Cuisiner tous nos plats.

En plus d’être bon pour notre santé, il permet une sacré réduction des emballages. Couplé au compostage (merci @Nantes), nos déchets alimentaires sont mis au composteur. Beaucoup de ville, tel que Nantes propose des aides au financement. Pour les déchets restants, direction la poubelle jaune du Recyclage qui accepte pratiquement tous les emballages possibles. Merci encore Nantes.

Marque Mama Koala

♻️ Priviligier le réuitilisable  

Avec la naissance de Zoé, nous voulions vraiment faire attention à ne pas produire trop de déchets. Quand on sait qu’un bébé produit environ 1.000kg de déchet jusqu’à ses 3 ans. Il nous était inconcevable de maintenir ce schéma.

Clémence s’est lancé le challenge des couches lavables et des lingettes lavables. Bravant les idées reçues à ce sujet, elle a investi quelques euros pour faire une belle collection de couches MamaKoala.

volunteer-with-donations-for-poor-people-cardboard-box-with-clothes-for-charity

♻️ La seconde main

Un bébé ça grandit vite … et il faut bien l’habiller. Aujourd’hui il est tellement facile de se procurer de la seconde main. Pleins de sites nous permettent d’y avoir accès, tel que Vinted, Leboncoin, Facebook Market…
90% des affaires de Zoé, sont des secondes mains.

Et la plupart de ses affaires, sont revendues ou donné.

Nos objectifs

Green du voyage

Aujourd’hui, nous voulons être actifs et préserver notre planète. Le plaisir de contribuer a rendre propre un site naturel, de nettoyer une plage ou de passer un message à sa fille.

C’est pourquoi, nous avons décidé de prendre les choses en main. Nous allons ramasser un déchet par kilomètre parcouru, soit plus de 7 000 déchets.

Compteur enclenché !

Découvrez précisement

Notre itinéraire

Suivez cette aventure ambitieuse et famille sur nos réseaux sociaux.
[fts_instagram instagram_id=17841420029413320 access_token=IGQVJVbFZAMZA0dVT1dkOVR5anR0bVBFbGxhT1hQSVRLZAkZAQLTA1MzhDd2hpcXVZAZAUZAOOW5nRWhKQ3NGZAE1ZAYnZAoS1pkUV9EMmRMLTgwbTlKQy1PMHk3OGh6a2czRFBUV01SdG1uNW5B pics_count=6 type=basic super_gallery=yes columns=6 force_columns=no space_between_photos=1px icon_size=65px hide_date_likes_comments=no]

Prochaine destination, l’Amérique du Sud !
Un voyage en vélo avec un bébé de 15 mois.

Plus de 7 300 kilomètres à vélo, plus de 50 000 mètres de dénivelé cumulé
et 1 000 kilomètres à pied. 

Suivez-nous